TERRITOIRE

 


                                              SATURNIA ET SON TERRITOIRE

 

Pour connaitre Saturnia et son territoire nous pouvons partir des traces qui ont laissé nos ancetres; avant tout  les Etrusques.

LES ETRUSQUES

Ils appelaient Saturnia Aurinia (Saturnia qui ante Arinia vocabatur – T.Livius). De leur réligion, de leurs tombes nous en avons déjà parlé dans la page “Hospitalité”. Ce qu’il faut ajouter c’est que à Saturnia aussi il y a d’autres restes étrusques. Ce sont les grandes pierres de  la “porte romaine”, à coté de l’église. Des repères étrusques, provenant du territoire sont aussi dans le petit mais intéressant musée du village. Malheureusement ils ne sont pas beacoup à cause des vols pendant les siècles, à partir des Romains memes qui occupèrent cette région dès l’année 280 a.J.C. et qui ont voulu effacer pas seulement le nom et les monuments mais la culture aussi des Etrusques. En effet à cause de l’interprétation des évènements de la “Mère Terre” que donnaient les “aruspices” ou pretres étrusques, ils disaeint que les Etrusques était un peuple “ superstitieux”  (Cicerone – De divinatione) et” immoral” parce que chez eux les femmes jouissaient d’une grande liberté et participaient à tous les évènements publiques, banquets inclus.Cèlèbre est le sarcofage des époux, au musée national étrusque de Valle Giulia à Rome.

 

LES ROMAINS

 

Ils élévèrent Saturnia au rang de prefecture après la distribution de la terre aux légionaires. Ils reconstruirent les murs probablement sur ceux des Etrusques, édifièrent des thermes, don’t on peut voir le perimeter sur la place principale du village et surtout relièrent Saturnia aux autres routes consulaires Aurelia et Cassia, à travers la route Clodia, pour rejoinder Rome. Une portion de cette route est visible à la “porte romaine”, à coté de l’église.

Ils dotèrent aussi Saturnia d’un acquéduc , dont des restes se trouvent dans le jardin du chateau et dont nous connaissons deux reservoirs: le premier dans le village, appellé “il bagno secco” et l’autre , en colline, et beaucoup mieux conservé mais mal entretenu Le “Castellum acquarum, à deux kilometers en ligne d’air.

Des restes de tombes romaines sont visible dans le jardin de la place pricipale du village.

                                                                                          

DU MOYEN AGE A L’AGE MODERNE

 

Avec la chute de l’empire romain Saturnia commença sa décadence. Rasée au sol  par les Longobards (570 d. C.) et les Sarassins (935 d.C.) elle entra dans la possession des comtes Aldobrandeschi qui y construirent un chateau qui aujourd’hui aussi domine le petit village.

Ensuite elle tomba dans les mains de la Republique de Sienne qui restaura les murs, visibiles  aujourd’hui encore. Une autre trace du passage de Sienne est le tableau de la Vierge de Benvenuto di Giovanni dans la chapelle  gauche de l’église.

Saturnia fit partie ensuite du Granduché de Toscane , annexé en 1861 au Règne d’Italie.

La notoriété de Sturnia, arrivée après la deuxième guerre mondiale est due surtout à son patri moine archéologique et à ses  thermes.

VASES ETRUSQUES AVEC DES IMAGES DANS LE MUSEE DE SATURNIA

TABLEAU D'ECOLE SIENNOISE DANS L'EGLISE DE SATURNIA

CASTELLUM ACQUARUM ou RESERVOIR D'EAU- EXTERIEUR

CHATEAU ALDOBRANDESCHI DE SATURNIA